Au fil des jours…des années

     Paroles et musique: Serge Bédrossian

 

Au fil des jours des années                                      

Depuis l'enfance mouvementée                               

Le rêve en lui grandissait

Être celui qui ferait chanter

La France et le monde entier.

 

Au fil des jours des années

Après la guerre et ses tourments

Il suit son rêve d'adolescent

Au delà de la misère pourtant

Il joue il chante tout le temps.

 

Au fil des jours des années

Il a presque frôlé la mort

A dû la surmonter encore

Pour voir enfin la lumière dehors

Et graver sa voix sur de l'or.

 

   Ce géant de la chanson

   A bien bâti sa réputation.

 

Au fil des jours des années

En faisant du cinéma

Le pianiste se voyait déjà

En haut de l'affiche à l'Olympia

De succès en succès le voilà.

 

Au fil des jours des années

Au hit parade il fut premier

Des spectacles à guichets fermés

Et à la une on lisait

C'est un vrai monstre sacré.

 

Au fil des jours des années

L'amour a repris sa place

Dans sa vie comme une préface

Comme un sentier un chemin de grâce

Sans jouer à pile ou face.

 

   Ce géant de la chanson

   Est la mémoire des générations.

 

Au fil des jours des années

La neige a couvert sa tête

En résistant seul aux défaites

Et en payant toujours ses dettes

Maintenant que personne ne l'embête

 

Au fil des jours des années

De courage et de labeur

Il a rempli toutes ses heures

Il a écrit chanté avec ardeur

L'amour la vie le bonheur.

 

Au fil des jours des années

En chantant toujours l'amour

Il a aidé donné à son tour

Et je sais très bien

Qu'il chantera encore demain

Demain et pour toujours

Avec son cœur et son âme

Et nous dirons tous:

C'est bien Charles Aznavour.